Francis Leclerc

  • Photo
    Francis Leclerc

Réalisateur
Parrain 2018

Après avoir étudié au baccalauréat en communications à l’Université Laval, Francis Leclerc a quitté Québec pour Montréal. Dans les années 1990, il a tourné des publicités, une quarantaine de clips (dont deux de Kevin Parent, qui lui ont valu un trophée portant le prénom de son père au gala de l’ADISQ) et autant de courts métrages. Dans la mi-vingtaine, Robert Lepage lui a confié le scénario et l’adaptation de la pièce de théâtre Les sept branches de la rivière Ota.

À ce jour, il a réalisé quatre longs métrages : Une jeune fille à la fenêtreMémoires affectivesUn été sans point ni coup sûr et Pieds nus dans l’aube. Mémoires affectives s’est mérité quatre prix Jutra, dont celui du meilleur film, trois prix Génie et le Bayard d’or du meilleur scénario au Festival de Namur en Belgique. Son plus récent court métrage, Trotteur, coréalisé avec Arnaud Brisebois, a été présenté dans une quarantaine de festivals dans le monde entier. Le film a remporté plusieurs prix, dont le Jutra du meilleur court métrage et celui du meilleur court métrage canadien à l’Edmonton International Film Festival.

Pour la télévision, il a réalisé des épisodes de Nos étés et Les rescapés, ainsi que les séries Apparences et Mon meilleur ami. Il a également coréalisé avec Yves Simoneau, Marie-Antoinette, un téléfilm coproduit par la France et le Québec. Plus récemment, il a réalisé les trois saisons des Beaux malaises et de Marche à l’ombre.

Il travaille présentement au tournage de la quatrième saison de la série Mensonges, ainsi qu’à l’adaptation du roman Le plongeur, écrit par Stéphane Larue.