Équipe

Priscilla Winling, coordinatrice générale

Après son premier mandat de coordination générale en 2020, Priscilla Winling s’était dit trois choses:
-qu’elle allait maintenant dormir deux semaines (elle n’a tenu que deux jours),
– qu’elle aimerait remettre ça en 2021
-que la prochaine édition serait plus facile, maintenant que la première était passée (on sait tous comment ça a tourné).

Elle qui aime les défis, elle est servie avec cette 9e édition qui est passée en mode virtuel à moins de deux mois du festival!
Elle râle (ça la soulage, sans doute son côté français), a des montées d’anxiété aux mots “plateforme en ligne”, mais au fond, elle adore ça.

Simon Croz, coordinateur Cinédit, Tête à l’envers et directeur technique

Programmateur des Projections cinedit, roi incontesté du tableur Excel et aficionado du court métrage, Simon Croz pilote aussi le volet Tête à l’envers, en plus de siéger au conseil d’administration de Vues et accessoirement diriger son entreprise de production audiovisuelle. Parfois, on le soupçonne d’avoir un jumeau identique caché pour l’aider à mener à bien tous ses projets.
Que ce soit lui ou son jumeau, il nous prépare une belle soirée de compétition de courts métrages francophone canadiens, pour laquelle il y a eu 118 soumissions!
Comme si ça ne suffisait pas, Simon assume aussi la (lourde) responsabilité de directeur technique pour cette édition en ligne.
À ce stade, on se dit qu’ils sont triplés.
Sinon, vraiment, on ne s’explique pas. 

Éva Lopez, coordinatrice Ville et villages

Eva Lopez est finissante à l’EMCV et vient tout juste de terminer son court métrage documentaire de fin d’études. Participante comme technicienne videaste à l’édition Ville et villages en 2020, son sens de l’organisation et des priorités s’est (fortement) remarqué. Elle a travaillé d’arrache-pieds pour mettre en place trois beaux projets de courts métrages pour Villes et villages 2021, mais les mesures de confinement en auront décidé autrement. Qu’à cela ne tienne, elle prépare une jolie surprise! Surveillez l’horaire du samedi 6 février 10h!
En attendant, Eva soutient Anna dans la préparation de l’activité de maillage

crédit photo : William Beaucreux 

André Gobeil, animateur des discussions

Membre fondateur du festival, André Gobeil a longtemps été le président de Vues.
Il est parti à Chicoutimi prendre la direction générale du Cégep (les chanceux), après avoir exercé comme directeur de la formation continue au Cegep de Rivière-du-Loup.
Telle une bernache (en sens contraire), André revient tous les ans début février animer les projections avec ses questions sensibles et pertinentes. Nous on a bien hâte de retrouver sa voix suave et ses tee-shirts hilarants.

Crédit photo : Nicolas Caraglio

Anna Woch, coordinatrice du maillage documentaire

Notre premier maillage documentaire l’an passé a eu un tel succès que nous le reconduisons cette année. Anna Woch y est pour beaucoup (tout en fait)! En un temps record, elle a coordonné avec efficacité et enthousiasme les rencontres entre producteurs, scénaristes et réalisateurs. Et les a accueilli ensuite. Le plus fort c’est qu’elle finissait de préparer une installation vidéo à la même période. Vous pouvez d’ailleurs découvrir son (beau) travail de cinéaste expérimentale sur https://www.specksintime.com/
Pour cette année, une chose est sûre, ce n’est certainement pas le mode virtuel du maillage qui va empêcher Anna de faire du maillage documentaire un moment convivial pour les participants.

Charles-Omier Roy, monteur

Les bandes annonces du festival, c’est lui! Le motion design cette année, lui aussi. Peu loquace, les titres de playlist musicales de Charles-Omier Roy parlent pour lui et sont autant de fenêtres sur son âme. Doué en montage avec un bel équilibre entre sensibilité et air du temps, Charles accumule de l’expérience sur les plateaux de tournage en tant qu’assistant-réalisateur. Il travaille fort pour devenir cinéaste lui-même. Talentueux comme il est, on se dit qu’un jour, peut-être, c’est lui qui sera la “tête” invitée.
credit photo : Idriss Fornairon

Marie-France Caron, comptable

Il y a des personnes qu’on ne voit presque jamais mais qui font tenir les choses debout. Pour nous, cette personne, c’est Marie-France Caron!
Marie-France exerce comme comptable au sein de Vues et essaie de distiller avec patience (il en faut, mais heureusement pour nous, elle a de l’entrainement avec ses cinq petits-enfants) la logique des chiffres et les arcanes du budget dans des cerveaux de bonne volonté mais… disons, d’artistes un peu fâchés avec les chiffres.
On y vient Marie-France, on y vient.

Hubert Sabino, modérateur

On est très fier d’annoncer qu’on compte un docteur parmi l’équipe.
En études cinématographiques!
Hubert a complété son doctorat à l’Université de Montréal où il a également enseigné le cinéma québécois. Passionné de cinéma, il a développé une dépendance au documentaire qu’il tente de soigner en s’impliquant dans les comités de programmation de Cinéma sous les étoiles, du festival Ciné-vert, des Projections Cinédit et de Tënk, ainsi qu’en agissant comme médiateur culturel pour Funambules Médias, un organisme œuvrant à la diffusion du documentaire à caractère social et politique pour lequel il est aussi président du conseil d’administration.
Il enseigne également à l’EMCV, au Cégep de Rivière-du-Loup.
Comme ça, il fait très sérieux sur la photo, mais en réalité il est en train de penser au prochain jeu de mots qu’il va dire.
Nous, on ne comprend pas toujours tout, mais on l’aime pareil.

Isabelle Ouellet, designer graphique

Les visuels, affiches, programmes du festival depuis l’édition 2018 avec Francis Leclerc, c’est signé Isabelle Ouellet! Rigoureuse et créative, sensible et consciencieuse, Isabelle cumule une belle connaissance du festival qui lui permet de proposer et mettre en perspective des concepts personnalisés à chaque “tête”. Cela permet au festival de se démarquer, année après année.
Le plus important, c’est que nos “têtes” sont ravies du sort qui leur est fait. Nous on est fier pareil mais ça fait toujours plaisir!
Par contre, on n’est pas sûr que ça a été une bonne idée de faire découvrir l’app Mojo à Priscilla.
On délibère toujours.

Thiébault Rouyer, coordinateur Formation

Thiebault Rouyer a commencé à scénariser et réaliser ses propres court métrages après ses études de cinéma à l’Université Paris VIII.
Ce sont ses expériences d’assistant réalisateur qui lui ont fait découvrir son appétit pour l’organisation et la logistique. Désireux de se former plus particulièrement à la communication vidéo afin d’explorer de nouveaux horizons, Thiébault pose ses valises à Rivière-du-Loup pour compléter le programme web de l’EMCV.
Une chance pour nous! Thiébault coordonne le volet formation et a le mandat d’organiser les tables-rondes, les classes de maître ainsi que les activités réservées au public scolaire.